bas de l'en-tête

vendredi 30 juin 2006

Back to CCS

En approche de l’aéroport de maquetia, je longe la chaine de l’Avila qui culmine à 2500 mètres et qui sépare Caracas de la mer.
Les versants se couvrent de bidonvilles juste avant d’atterrir.
Il faudra deux heures pour remonter de l’aéroport. Le viaduc de l’autoroute c’est effondré en décembre (en bas sur la photo), ils ont construit une déviation mais il y a eu un éboulement dessus. Quand à l’unique route alternative, un camion s’était couché dessus.
Pétrole et bidonvilles, bienvenue au Venezuela
L’effet coupe du monde : les mecs qui vendent des drapeaux de tous les pays dans les embouteillages.